Caractéristiques démographiques de la province d’Al Hoceima.

L’effectif de la population totale dans la province d’Al Hoceima a augmenté depuis le RGPH de 1994, en effet cet effectif était dans ladite année de 382 972 habitants avec une densité de 107,8 h/ km² pour ensuite atteindre 391 000 habitants en 1996- sans compter les 65000 RME - avec une densité de 110,1 h/km² contre 72,2 h/ km² au niveau de la région Taza-Taounate-Al Hoceima et 37,8 h/km² au niveau national, aussi les projections estiment que cet effectif serait de 411 000 habitants en l’an 2000.
 
Population urbaine
Population rurale
Population totale
Al Hoceima
119.000
272.000
391.000
Région ATT
388.000
1.357.000
1.745.000
% National
2,75
10,65
6,5
NB : Sont seules recensés les habitants légaux qui ont séjourné plus de 6 mois.

ATT = Al Hoceima / Taza / Taounate.

En outre la province garde un caractère rural très prononcé puisque 69,5 % de la population se localise en milieu rural contre 30,5 % seulement en milieu urbain, cependant, le mouvement urbaniste, connaît une expansion incessante depuis l’indépendance du Royaume, du fait de l’accroissement naturel et de l’exode rural, comme le démontre le tableau suivant :

pop totale 1982 pop urbaine 1982 pop total 1996 pop urbaine 1996 TAMA pop totale 82/96 TAMA pop urbaine 82/96 Al Hoceima
311.105
59.325
391.000
119.000
1,65
5,1
Région ATT
1.459.966
188.227
1.745.000
388.000
1,30
5,3

TAMA : taux d’accroissement moyen annuel.

Ce taux d’urbanisation de 30, 5 % dépasse de loin le taux que connaît la région de Taza-Taounate-Al Hoceima (22,2%), mais aussi n’atteint pas la moyenne du taux d’urbanisation au niveau national qui est de 52,5%.

Comme l’ensemble du Royaume, la province d’Al Hoceima, se caractérise par une structure démographique pyramidale c.-à-d. que la majorité de la population est jeune comme le démontre le RGPH de 1994 :
Intervalle d’âge
% / pop totale
moins de 15 ans
43 %
15 - 60 ans
52,5 %
plus de 60 ans
4,5 %
Ceci ressort encore plus nettement dans la répartition de cette population selon l’unité administrative :
Unité administrative
0 - 5 ans
6 -14 ans
15 - 59 ans
60 ans & plus
Municipalités
14,48
24,23
55,87
5,42
Cercle Bni Boufrah
19,15
23,76
50,19
6,90
Cercle Bni Ouariaghel
15,57
24,08
53,71
6,64
Cercle Targuist
21,22
27,43
46,26
5,09
Rq : la population de la municipalité d’Al Hoceima est de 57.000 habitants ( RGPH 94 ).

D’autres indicateurs démographiques caractérisent la population de la province et mettent en accent les problèmes dont elle souffre comme l’analphabétisme (surtout en milieu rural ) et le chômage (notamment en milieu urbain ) qui touche 22% de l’ensemble de la population susceptible d’exercer une activité :
Unité administrative
Taux de scolar
Taux analph
Taux d’activité
Taux de chômage
Municipalités
84,01
42,38
26,78
23,98
C. Bni Boufrah
30,46
76,70
29,19
10,46
C.Bni Ouariaghel
46,12
73,32
27,44
17,67
C. Targuist
36,67
75,90
30,44
9,49

Concernant la scolarisation l’effectif masculin dépasse de loin l’effectif féminin surtout en premier cycle de l’enseignement fondamental comme le démontre le tableau ci-dessous :
 
96-97
97-98
Total
47.288
49.452
dont filles
18.542
19.872
Mais cet écart diminue pendant le 2ème cycle de l’enseignement fondamental et ne dépasse pas 5% pendant le secondaire, l’intervalle d’âge traduit dans le tableau suivant le niveau de scolarité.
Intervalle d’âge
% féminin
% masculin
7-12
67
95
13-15
24
42
16-18
10
15

- la population active :

la population active à l’intérieur de la province représente à peu prés les 28,5 % du total de la population recensée en 1994 et elle se répartit comme suit selon la nature de l’activité économique :
Nature de l’activité économique
%
Effectif
L’agriculture, l’élevage, la pêche maritime et la forêt
60,9
66 380
Eau, électricité et énergie.
0,2
220
Mines
0,2
220
Industrie
3,3
3 600
B.T.P
8,1
8 830
Transport et télécommunication
2,4
2 620
Commerce
11,9
12 970
Administration
1,7
1 850
Services
9,1
9 920
Activités non classées
2,2
2 400
Total
100
109 010

NB : les opérateurs dans le secteur d’Artisanat : 1380 personnes.

Malgré que la majorité de la population active(60,9 % ) travaille dans le secteur primaire, celui-ci reste loin de suffire aux besoins de la province et incapable de promouvoir les conditions nécessaires pour une relance économique au niveau local et moins encore produire des matières premières en abondance pour le secteur secondaire (industrie ).

Les seules activités qui connaissent une expansion incessante sont le BTP, le commerce et les services, en effet la majorité des opérateurs économique s’orientent soit vers le BTP du fait que la province s’urbanise sans cesse, que la production des matériaux de construction se fait localement (briqueteries, carrières...) et que les RME originaires de la région n’investissent que dans ce domaine.

En ce qui concerne le commerce, puisque la province est incapable de s’auto-suffire en secteur primaire, la majorité des opérateurs économiques y investissent et spécialement dans le commerce de produits alimentaires (grossistes, semi-grossistes ), de même pour les services qui viennent en deuxième rang - selon le degré d’importance - après le commerce, alors que l’industrie vient en troisième rang, le nombre des élus de la chambre de commerce, d’industrie et de services d’Al Hoceima prouve ce classement puisque 8 membres sur 17 sont des commerçants, 5 sont des prestataires de services et les 4 derniers représentent l’industrie.

- Dans le domaine de la formation professionnelle, la province compte au total (public & privé ) 14 établissements pour la formation professionnelle sous tous ses niveaux techniques, qualification et spécialisation, le total des lauréats entre 1984 et 1996, a atteint 2281 personnes, dont 356 au niveau technique ; 1209 au niveau qualification & 716 au niveau spécialisation, pour l’année 96/97, les stagiaires en secteur public étaient de 583 et en secteur privé de 221 personnes, sur ce total de 804 stagiaires, on trouve 257 au niveau technique, 354 au niveau qualification et 193 au niveau spécialisation.




HOME | INTRODUCTION | HISTOIRE | DEMOGRAPHIE | INDUSTRIE | ECONOMIE| COMMERCE