Historique :

La région d’Al Hoceima fut longtemps difficile d’accès ; jusqu’en 1959 d’ailleurs, cette ancienne « Zone Nord » occupée par l’Espagne, était pauvrement desservie. Depuis, un important effort d’aménagement a permis d’élargir l’axe Chefchaouan-Al Hoceima-Melilla, qui est devenue une route forte agréable.

Mais au moyen-age l’isolement de toute cette région était réel ; Au point qu’elle fut presque totalement coupée du Maroc, et qu’un éphémère petit royaume, l’EMIRATE DU NEKOR, y vit le jour.

Au XVIIeme siècle, la position privilégiée de ce qui plus tard deviendra Al Hoceima. La ville que nous connaissons aujourd’hui ne fut fondée qu’en 1920. Avant son occupation par l’Espagne, la zone d’Al Hoceima était connue sous le nom de « TAGHZOUT », qui signifie terres agricoles fertiles.

En 1926, le roi d’Espagne ALFONSO XIII, lors d’une visite qu’il a effectuée dans la région, lui a donné le nom de « VILLA SANJURJO » à la mémoire du général espagnol SANJURJO, qui a occupé cette région. Elle conserva cette appellation jusqu’à 1936, date à laquelle on lui a substitué le nom « AL KHOZAMA », sorte de plante très répandue dans les environs de l’îlot NECKOR. A l’indépendance le nom de la ville devient AL HOCEIMA.




HOME | INTRODUCTION | HISTOIRE | DEMOGRAPHIE | INDUSTRIE | ECONOMIE| COMMERCE